Alexandre Roubtzoff n'est pas très connu du grand public. Sans doute y est-il pour quelque chose, lui qui avouait avoir eu toute sa vie l'espoir d'échapper aux journalistes. Son caractère réservé, sa volonté de discrétion à une époque où l'exhibitionnisme est roi, ont nui à l'épanouissement de sa renommée. Pourtant, lorsqu'il meurt à Tunis en novembre 1949, ce n'est pas exactement un inconnu qui disparaît. L'hommage chaleureux qui lui est rendu par le président du Salon Tunisien prouve en outre que Roubtzoff était devenu une figure importante de la vie culturelle. Son nom demeure ainsi lié à jamais à la Tunisie et témoigne, avec quelques autres, de la richesse de la création artistique à Tunis durant l'entre-deux-guerres.


 

Biographie simplifiée du Peintre

24 janvier 1884: Il nait à Saint Pétersbourg

1904: Entrée à l'Académie Impériale des Beaux-Arts de Saint Pétersbourg

1912: Lauréat du Grand Prix de l'Académie Impériale, il obtient une bourse de voyages de 4 ans

1914: Le premier avril, il arrive à TUNIS, Tunisie

1924: Il est fait officier de l'Académie des Beaux-Arts

1924: Il est naturalisé français, se disant dès lors: "Français né en Russie"

1949: Le 25 novembre, décès à TUNIS


Tout au long de sa vie, de 1899 à 1949, il fit de très nombreux voyages à travers l'Europe et l'Afrique du Nord.
Il parlait 5 langues : russe, français, arabe, espagnol, et italien.

Ses maîtres :


Biographie | Bibliographie | Oeuvres | Présence | Liens | Nouveautés
© A.A.A.R. Tous droits réservés.